L'anatomie des yeux

Ambulance Casablanca Maroc

L’anatomie des yeux est complexe et explique la multitude de maladies oculaires. Les troubles de la vue sont variés et toucheraient 20% de la population. Voici donc quelques conseils pour prendre soin de vos yeux.

-Privilégiez une lumière claire mais pas éblouissante
-Baillez ! Un exercice très simple et efficace pour humidifier et nettoyer les yeux.
-Restez dans la pénombre : la lumière tamisée repose L’anatomie des yeux, le corps et l’esprit.
-Clignez des yeux.
-De l’air frais ! Aérez régulièrement ou bien allez en promenade.
-Protégez-vous de la lumière du soleil.
-Regarder progressivement au loin pour faire travailler les muscles intérieurs comme extérieurs et faire travailler la flexibilité de la rétine.
-Bien manger: Aliments contenant de la vitamine A, C, E et rester bien hydraté.

L’œil est une sphère remplie de liquide et constituée de 3 couches successives à l’image de “poupées russes”.  


La couche externe de l’œil est la sclérotique ou sclère : c’est une enveloppe résistante de couleur blanche.
C’est sur cette tunique que viennent se fixer :

  • les muscles oculomoteurs : permettent la motilité de l’œil, c’est-à dire les mouvements des yeux vers le haut, le bas, la droite, la gauche, etc
  • la conjonctive : muqueuse transparente tapissant la partie externe de l’œil et la face interne des paupières  

La couche suivante est la choroïde : cette fine enveloppe est très vascularisée. Opaque, elle permet l’obscurité totale à l’intérieur de l’œil comme dans une chambre noire d’un laboratoire photographique.

  • Au niveau de l’avant de l’œil, la choroïde se termine par l’iris, reconnaissable par sa couleur : bleu, vert, marron… C’est la mélanine qui détermine la couleur, tout dépend du degré de production de ce pigment.

En son centre, l’iris est percé pour transmettre la lumière : cet orifice est lapupille. Elle est facilement reconnaissable car ce rond noir central varie en fonction de la lumière. 

  • Plus à l’intérieur, la choroïde se prolonge pour constituer le corps ciliaire autour du cristallin. Le corps ciliaire supporte les muscles ciliaires et les procès ciliaires. Les muscles ciliaires participent à l’accommodation c’est-à-dire la mise au point pour voir net (auto focus). Les procès ciliaires produisent l’humeur aqueuse, liquide transparent qui remplit la partie avant de l’œil entre la cornée et le cristallin, et qui transporte des éléments nourriciers pour ces organes. L’humeur aqueuse se renouvelle constamment par un mécanisme de production et d’élimination, elle régule ainsi la pression oculaire. Une pression oculaire anormale peut être responsable d’une maladie oculaire appelée “glaucome“. 

Le cristallin est suspendu sur tout son pourtour par des ligaments appelés Zonule de Zinn, fixés aux muscles ciliaires. Le cristallin est normalement transparent, en présence de cataracte il devient opaque. Il assure un tiers de la puissance totale de l’œil, il permet l’accommodation pour voir net, et absorbe une partie des UV. 

Enfin la rétine, cette membrane fine et transparente tapisse le fond de l’œil. Elle est destinée à recevoir les informations lumineuses qui délivrent la vision. Elle se caractérise par une partie centrale avec la macula, la fovéa et la fovéola qui permettent la précision de vision, et une partie périphérique qui permet la vision latérale, la situation dans l’espace… Des anomalies de la rétine sont responsables de maladies oculaires telles que la DMLA Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge, la rétinite pigmentaire

Visitez-nous sur pinterest